Salle de Presse

Nouvelles et événements, Applications et Solutions, Zoom sur un produit, Rendement Énergétique, Vidéos

Rendement Énergétique : 7 tendances en matière d’énergie et d’éclairage commercial à explorer en 2017

Rendement Énergétique, Photocontrôle, Capteurs, Commandes des Minuteries

7 tendances en matière d’énergie et d’éclairage commercial à explorer en 2017

Commencez comme il se doit la nouvelle année en prenant une longueur d’avance.

2017 Commercial Energy and Lighting Control Trends 

Que ce soit l’invention de l’ampoule incandescente en 1879 par Edison, l’apparition de la première diode électroluminescente ou la création de bardeaux de toiture solaires, chaque année apporte sa nouvelle vague d’innovation à adopter dans le monde des solutions d’énergie et de l’éclairage. Cette année ne fait pas exception à la règle. Des gestionnaires d’installations, des ingénieurs et des développeurs talentueux partout dans le monde recherchent de nouvelles façons d’améliorer les rendements énergétiques en adaptant leurs programmes afin de mieux répondre aux besoins des occupants et des parties prenantes.  

Cependant, étant donné l’abondance des nouvelles idées novatrices en circulation, il peut s’avérer difficile de rechercher de nouvelles recommandations innovantes. Pour identifier les meilleures propositions, nous avons mis à contribution notre équipe d’experts afin de sélectionner sept tendances en matière d’énergie et d’éclairage commercial à surveiller pour 2017 et pour les années à venir.   

Si vous avez une longueur d’avance ou si vous en êtes encore aux rudiments en matière d’efficacité énergétique, ces conseils vous aideront à démarrer en force cette nouvelle année.   

1. Trouver des opportunités pour profiter de la lumière du jour

Rien ne peut remplacer la lumière naturelle. Elle crée une atmosphère reposante, réduit la demande en ressources énergétiques et surtout, elle est gratuite. Pourtant, dans un grand nombre de bureaux, maisons et entreprises, la lumière du jour est considérée comme un accessoire esthétique plutôt qu’un élément fondamental de la conception et de l’exploitation des installations. En 2017, si vous cherchez de nouvelles solutions pour améliorer le bien-être des occupants et pour réduire vos coûts, n’hésitez pas à profiter de la lumière du jour pour parvenir à vos fins.  

« Outre l’avantage immatériel obtenu grâce à l’amélioration des environnements de travail et des espaces communs, les entreprises et les organisations sont incitées financièrement à rénover leurs immeubles pour optimiser l’éclairage naturel », affirme David Kaley, chef de produit chez Intermatic. « Elles peuvent réduire leurs coûts d’éclairage jusqu’à 60 %, rien qu’en éteignant les lumières lorsque la lumière du jour suffit. »  

Bien qu’il existe plusieurs interprétations de l’expression « profiter de la lumière du jour », dans la pratique, cela consiste à utiliser des détecteurs pour réguler l’utilisation de la lumière. Au lieu de définir une programmation reposant sur l’allumage ou l’extinction des lumières, les gestionnaires peuvent compléter leurs systèmes d’éclairage avec des détecteurs dynamiques, afin d’éteindre ou de tamiser automatiquement les lumières redondantes lorsque la lumière du jour atteint un seuil prédéfini.   

2. Limiter le gaspillage d’énergie grâce à une gestion des espaces vides  

De nombreux exploitants avant-gardistes utilisent des détecteurs pour augmenter leur efficacité énergétique en exploitant la lumière naturelle en intérieur. De la même manière, de plus en plus de gestionnaires d’installation se servent des détecteurs de présence afin de réduire les coûts et de limiter le gaspillage d’énergie dans les espaces vides.   

S’il existe de nombreux espaces peu utilisés et gourmands en énergie dans votre immeuble ou dans votre installation, vous pouvez facilement réduire votre consommation énergétique en ce début d’année en installant des détecteurs de présence.     

« Les entreprises commencent à prendre conscience des impacts de ces produits dans les placards, les salles de bain et les espaces communs peu actifs tout au long de la journée », ajoute David Kaley. « L’éclairage reste parfois allumé, même lorsque la moitié d’une installation est inutilisée. L’installation de détecteurs peut constituer une solution simple avec un impact immédiat et positif sur l’entreprise. »    

L’adoption des détecteurs de présence n’a cessé d’augmenter en 2016. Les experts s’accordent à dire qu’elle devrait s’accélérer en 2017, dans la mesure où les organisations modernisent leurs installations pour répondre à des normes énergétiques plus strictes.   

Même si les lois gouvernementales sont un puissant moteur de changement, ce n’est pas le seul facteur. Les espaces de travail et les installations temporaires équipés de détecteurs de présence permettent aux organisations de respecter les initiatives en matière d’énergie propre tout en réduisant les frais d’éclairage. Ainsi, tout le monde peut contribuer à la réduction de la consommation énergétique.   

3. Profiter du Titre 24 sur les heures de pointe des appareils   

Selon le ministère américain de l’Énergie, les entreprises et les foyers des États-Unis ont consommé trois fois plus d’énergie en 2015 qu’ils ne l’ont fait en 1949. Comme on pouvait s’y attendre, cette consommation ne cesse d’augmenter d’une année à l’autre pendant presque toute cette période.   

Afin de contrer cette tendance, les gouvernements fédéraux et locaux ont commencé à mettre en place des restrictions plus sévères en matière de consommation d’énergie dans les régions à forte demande. Il arrive même que les entreprises des services publics prévoient des frais supplémentaires lorsque les entreprises consomment de l’énergie durant les heures de pointe.   

« Certaines villes majorent les prix lorsque l’énergie est consommée lors des périodes de pointe ou de forte demande, » explique Rita Bockrath, chef de produit chez Intermatic. « Cela correspond au système de tarification d’Uber pour les heures de pointe. »   

Des développeurs visionnaires, notamment en Californie, ont adopté une nouvelle technologie de mesure permettant de réduire la consommation, et ainsi leurs frais annuels, lorsque les prix sont élevés.   

« Les heures de pointe du Titre 24 régule la consommation et limite ainsi l’utilisation inutile d’appareils lors des périodes d’affluence. Cela permet aux entreprises de payer moins de frais d’éclairage et d’économiser de l’énergie tout en appliquant les mêmes normes d’exploitation, » explique Rita Bockrath.     

4. Choisir les bons outils

Pourquoi utiliser une pelleteuse lorsqu’une pelle suffit? Les gestionnaires d’installation novateurs se poseront probablement au moins une fois ce genre de question en 2017.   

En choisissant de nouveaux outils de commandes et écoénergétiques pour votre installation ou votre bureau, prenez le temps durant les premières de votre projet de rechercher les outils disponibles. La technologie de commande est en perpétuelle évolution. Ce qui était autrefois une norme dans l’industrie peut très bien être devancé par un nouveau processus qui convient davantage à votre entreprise.  

« Il y a eu d’importantes diversifications en matière de solutions de commandes et d’éclairage, » indique David Kaley. « Les gestionnaires d’installation doivent s’efforcer de comprendre l’offre actuelle et de choisir les produits et les solutions les plus adaptés à leurs besoins. »  

5. Réfléchir à la transition vers les DEL    

Au cours des dernières années, la réduction des coûts et l’amélioration des rendements ont incité de nombreuses installations à adopter des luminaires DEL. Entre 2012 et 2014, les installations DEL se sont démocratisées dans tous les domaines. Selon le ministère américain de l’Énergie, leur nombre a quadruplé. On compte désormais 215 millions de lampes DEL. Néanmoins, même si de nombreux gestionnaires ont enregistré une réduction des dépenses et une optimisation des rendements, un autre facteur de coût est souvent sous-estimé.   

« Les gestionnaires d’installation doivent très souvent faire face à des dépenses imprévues, car leurs commandes [d’éclairage] ne sont pas conçues pour gérer l’appel de courant élevé généré par les ampoules DEL » confie Rita Bockrath. « Par conséquent, les commandes s’abîment plus rapidement que prévu et doivent être remplacées, ce qui finit par annuler les économies initiales. »   

Rita Bockrath conseille aux gestionnaires d’installation de vérifier qu’ils disposent des commandes d’éclairage adéquates lorsqu’ils installent de nouvelles DEL. Idéalement, les commandes doivent faire l’objet de tests et doivent clairement stipuler qu’elles prennent en charge des ampoules DEL.      

6. Comprendre la technologie intelligente et les commandes mobiles  

Depuis des dizaines d’années, les systèmes d’éclairage, les téléphones, les systèmes de sécurité, les systèmes CVC (entre autres) sont limités par leurs commandes et leurs points d’accès spécifiques. En d’autres termes, de légers ajustements peuvent nécessiter des heures d’entretien supplémentaires, et toute une série de modifications manuelles. Il n’existe aucun tableau de bord, aucun centre de commande ni aucun outil en ligne offrant une visibilité globale.   

Aujourd’hui, la démocratisation des appareils mobiles et des technologies intelligentes permet à un nombre grandissant de systèmes de communiquer entre eux, afin de maximiser les rendements et de répondre aux besoins des occupants. De plus, les ingénieurs peuvent gérer les commandes d’éclairage, régler les paramètres CVC et contrôler les performances du système depuis n’importe quel ordinateur ou appareil mobile. Ainsi, les gestionnaires évitent les casse-têtes de dernière minute et peuvent se concentrer sur les projets importants.   

« Les gestionnaires et les développeurs novateurs devront surveiller ce secteur passionnant s’ils souhaitent moderniser leurs installations pour 2017 et les années à venir, » indique Kaley. « La technologie intelligente ne se limite pas aux foyers ou aux usages personnels. En étudiant en amont les possibilités d’une intégration intelligente, les entreprises et les organisations peuvent bénéficier à l’avenir d’un atout majeur.   

Pour les hôtels, les restaurants, ou encore les bureaux et les usines, les possibilités d’innovation sont infinies.  

7. Maîtriser tout d’abord les bases  

La création d’un espace de bureau intelligent ultramoderne ou l’installation de nouvelles ampoules DEL dans l’ensemble d’une usine peuvent paraître passionnantes, mais pensez avant tout à appliquer les principes de base lorsque vous recherchez de nouvelles solutions pour rendre votre entreprise plus écoénergétique. Autrement, cela pourrait vous coûter sur le long terme. 

« Des millions de dollars, voire même des milliards, sont gaspillés chaque année car les lumières sont inutilement allumées, » souligne David Kaley. « Avant de mettre en place de commandes avancées, assurez-vous d’abord de vous occuper des bases. »  

Néanmoins, si vous êtes déterminés à effectuer des changements importants au sein de votre entreprise ou organisation, vous pouvez toujours adopter une approche hybride. Vous pouvez vous contenter d’appliquer les éléments essentiels de la gestion d’énergie, notamment l’installation de commandes de présence et de minuteries, la création d’un programme d’éclairage et l’évaluation de l’utilisation, tout en vous concentrant sur des mesures plus audacieuses.     

Quelles sont les tendances nouvelles pour lesquelles vous souhaiteriez obtenir davantage de renseignements, ou que vous aimeriez découvrir? Écrivez-nous sur Facebook ou Twitter pour partager vos idées! 

Produits Liés

IOS-HB-UMX

Capteur PIR avec bloc de montage/haute densité

Où Acheter
LS2

Capteur opaque 10 à 1 000 pieds-bougies

Où Acheter
EK4236S

Photocontrôle électronique monté sur tige et sur tige avec pivot, 120 à 277 V

Où Acheter

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel des alertes sur les mises à jour des produits et des logiciels, les lancements de nouveaux produits et les événements à venir.

Ce site Internet utilise des fichiers témoins pour fournir une meilleure expérience utilisateur.